Quelle est la différence entre le cheminement coopératif et le stage ?

Puisque ces deux formes d’apprentissage intégré au travail sont parfois utilisées sans distinction par les universités, elles peuvent être difficiles à différencier.

Ce qui différencie généralement le cheminement coopératif du stage est l’alternance travail-études du premier. En effet, l’étudiant.e qui suit un cheminement coopératif pourrait faire, pendant son parcours scolaire, trois placements travail-études ou plus dans des entreprises ou organismes différents, les attentes à son égard augmentant à chaque nouveau placement. Le stage, quant à lui, n’est pas récurrent : le parcours scolaire n’en contient d’ordinaire qu’un seul. Un stage peut durer de 12 à 16 mois, et l’étudiant.e gagne graduellement en aise tout en assumant de plus en plus de responsabilités.

Cela dit, certains programmes coopératifs se rapprochent du stage, puisqu’ils amènent les étudiants à effectuer plusieurs séjours consécutifs dans la même entreprise. Au Canada, l’organisme sans but lucratif Enseignement coopératif et apprentissage en milieu de travail (ECAMT) accrédite les cheminements coopératifs qui respectent ses critères.