TRAES et ECAMT annoncent les bénéficiaires d'une subvention pour de nouvelles possibilités d'apprentissage intégré au travail

Ottawa, ON

La Table ronde des affaires + de l’enseignement supérieur (TRAES) et l’Enseignement coopératif et apprentissage en milieu de travail Canada (ECAMT) sont heureux d'annoncer les bénéficiaires de l'initiative de partenariat d'apprentissage intégré au travail (AIT), avec des fonds fournis par la TRAES à travers le gouvernement du Canada.

L'initiative permettra de créer plus de 1 000 opportunités d'AIT de qualité dans six provinces, avec une attention particulère sur les étudiant.e.s sous-représenté.e.s. Les 13 projets ont été sélectionnés parmi 49 demandes. Au total, ils représentent plus de 28 partenaires communautaires, sans but lucratif, industriels et postsecondaires. 

Les bénéficiaires des subventions sont les suivants :

Plus important encore, les partenaires élaborent ou élargissent des programmes visant à offrir des possibilités d'AIT aux étudiant.e.s des régions rurales ou éloignées, ainsi qu'aux étudiant.e.s autochtones et racialisé.e.s. Cette initiative permet également de faciliter la collaboration entre les établissements postsecondaires et le milieu des affaires, tout en contribuant au développement de partenariats d'AIT durables dans les années à venir.

-30-

Citations

"C'est un exemple convaincant de ce qui peut être réalisé en travaillant ensemble. Nous avons témoigné comment COVID-19 a radicalement modifié les règles du jeu pour les étudiant.e.s, et exacerbé les défis existants auxquels sont confrontées les communautés sous-représentées. Cette initiative de subvention collaborative est une occasion importante d'aider les étudiant.e.s vulnérables et sous-représenté.e.s à accéder au marché du travail canadien et les entreprises à trouver les talents qualifiés dont elles ont besoin."
Dr. Valerie Walker, TRAES, PDG

"ECAMT Canada a été heureux d'offrir son expérience dans la mise en œuvre d'un apprentissage intégré au travail de qualité et l'expertise de ses membres dans l'attribution des subventions. Les étudiant.e.s à travers le pays ont été touchés par la pandémie, ce qui a affecté le marché du travail et les expériences d'AIT. Ces subventions permettront de financer des opportunités pour les étudiant.e.s sous-représenté.e.s et des partenariats entre l'industrie et le monde universitaire, qui sont à la base d'expériences d'AIT durables et de qualité. "
Cara Krezek, présidente de ECAMT Canada.

Visitez bher.ca/fr et cewilcanada.ca/cewil-fr pour en apprendre plus sur ce que nous faisons.